BUTS

 

Au départ, le but du Collège était de prendre connaissance des différentes pratiques de l’expertise en aptitude à la conduite, tant en fonction de la spécialisation individuelle (médecin/psychologue) que des exigences cantonales, ainsi que de partager les informations spécifiques aux différents domaines associés à l’expertise.


Il est bien vite apparu que, si un tel Collège voyait le jour, il ne rencontrerait les intérêts des autorités que s'il pouvait garantir la qualification de ses membres et réduire les disparités de méthode entre les experts.


C'est pourquoi le premier but du Collège est de créer un collectif de personnes dont l'éthique, la compétence d'expert et la similitude de méthode est garantie.


Pour cela, le Collège doit assurer, pour ses membres (et futurs membres), une formation continue et des plates-formes d’échange d’information dans le domaine de l’expertise d’aptitude à la conduite. Il doit aussi se prononcer sur d’éventuelles questions de principe non juridiques posées par l’autorité administrative, tout en se chargeant de représenter les intérêts communs fonctionnels de ses membres.


Le Collège doit également constituer un collectif de membres associés qui, par les conseils ou les informations qu'ils pourraient donner en tant que spécialistes, peuvent aider les membres à accomplir leurs mandats dans les meilleures conditions. En contrepartie, il informera les membres associés des méthodes d'évaluation de l'aptitude à la conduite et les associera aux actions et décisions concernant en particulier la réhabilitation ou la prévention.